Le néflier (mespilus germanica) – ses variétés

Le néflier ‘mespilus germanica’ devient un arbre de moins en moins fréquemment rencontré. Sa présence devient anecdotique.

Sa répartition géographique s’explique logiquement par son parcours historique et par sa préférence d’un climat tempéré. Ainsi, on ne le trouve guère qu’en Asie mineure et en Europe occidentale. Ailleurs, le néflier reste peu commun voire inconnu (par exemple , quoique introduit depuis près de 200 ans sa culture aux Etats-Unis y reste très limitée). Le Néflier à travers les âges : On s’accorde à penser que le néflier est originaire d’une région centrée sur la Mer Noire (partie sud-est des Balkans, Caucase, Crimée, Turquie, Géorgie, Arménie, nord de l’Iran, etc). Cultivé par les assyriens et les babyloniens, il a été introduit en Grèce vers 700 avant notre ère. Rapidement, le poète Archilochos de Paros a mentionné cet arbre fruitier. Après les Guerres Macédonniennes, vers 200 avant notre ère, il est arrivé à Rome. Théophraste en fait état (µeorrlkri) et plus tard Pline décrit trois différents types de néfliers (mespilus) – Setania, Athedon et Gallicum. On le trouve encore visible sur des mosaïques à Pompéi. Plus tard , le néflier est communément cultivé. Charlemagne, par exemple, mentionnait le néflier parmi les arbres fruitiers devant être plantés dans les vergers des Jardins Impériaux. On sait que les moines de l’Abbaye de Westminster le cultivaient dès 1270. Cet arbre était très considéré au Moyen-âge. Il a ensuite été introduit au XVIIème en Afrique-du-Sud puis aux Etats-Unis il y a environ 200 ans par les Jésuites. Jusqu’au XVIIème siècle, on le trouvait régulièrement sur les marchés. Puis, alors que les autres arbres fruitiers connaissaient leur apogée (XIXè siècle), le néflier au contraire, est tombé peu à peu dans l’oubli. Autrefois courant dans les haies d’aubépines (bocage normand par exemple), les néfliers ont presque disparus des campagnes aujourd’hui. Il en existe pourtant d’assez nombreuses variétés. Son lieu d’origine reste son endroit de prédilection. Il se trouve que cet arbre se reproduit souvent fidèlement par semis. Ainsi, on trouve de très bonnes variétés, à gros fruit sucré, poussant librement à l’état sauvage en Asie Mineure. Toutefois, comme il a été introduit en Europe occidentale depuis de nombreux siècles (puis ensuite ailleurs), on y trouve aussi de nombreuses variétés intéressantes. Variétés :

« Commun »

Fruit : Petits fruits Arbre : Origine :

—–

Američka

Fruit : Arbre : Origine :

—–

Apyrena

Var. abortiva Duham. – M. apyrena Koch. Desc. – Sans pépin – Enucleator – Kernlose – Sans noyau – Mispel ohne Stein – Mispel ohne Kern – Bezjaderná – San Noyan Fruit : Petits sans noyaux, parsemés de petites verrues, il sont délicats et mollissent plus rapidement. Fruit petit mais gouteux. Couleur brun-bronze. Diamètre 2 cm environ. Arbre : Vigoureux et fertile. feuilles un peu ondulées. Origine : Type existant à l’état naturel (stabilisé). Fruits sans pépin, plus petits que le type ‘Sans pépin à gros fruits’.

—–

À petits fruits

Fruit : Arbre : Origine : Variété très ancienne

—–

Boom en vrutch

Fruit : Arbre : Origine : Pays-Bas

—–

Bredase Reus

Reus van Breda – Breda Giant Fruit : Moyen à gros. Arbre : Très vigoureux et fertile. Origine : Pays-Bas (Breda) Les hollandais assimilent les trois variétés ‘Bredase Reus’, ‘Dutch’ et ‘Holländsche’ a une seule et même variété originelle, celle issue de Breda.

—–

Délice des Vannes

Fruit : Fruit de taille moyenne, rond. Couleur : marron-rouge. Valeur gustative exceptionnelle et très bonne aptitude au blettissement sur l’arbre et hors de l’arbre. Arbre : Productivité abondante et régulière. Origine : France (Hyères) Photos et précisions

—–

De Metz

Mispel von Metz – Metz Fruit : Arbre : Origine : France (Metz?)

—–

De Turquie

Fruit : Arbre : Origine : Turquie

—–

Domaća mušmula

Fruit : Maturité : octobre. Arbre : Origine : Ex-Yougoslavie Littéralement : « néflier local »

—–

Du Caucase

Fruit : Arbre : Origine :

—–

Dunkelsteiner Wald

Fruit : Arbre : Origine : Autriche

—–

Dutch

Large Dutch Fruit : Gros fruit de forme arrondie. Ax sépales courts. Vert-gris avant maturité (octobre) puis les fruits deviennent marron-roux. Arbre : Peu vigoureux, au port retombant. Fertile. Origine : Très vieux cultivar. Selon J. Baird et J. Theiret (The Medlar from Antiquity to Obscurity, 1989. Econ Bot 43 : p. 328 à 372), serait une des trois variétés de néfliers les plus citées dans la littérature d’Europe de l’Ouest : « taille appréciée », les fruits faisant « fréquemment 6.3 cm de diamètre » (2″1/2).

—–

Eksmoarstersyl

Fruit : Arbre : Origine : Pays-Bas

—–

Eristoff

Fruit : Gros calibre Arbre : Origine :

—–

Eschenauer Halbkugel

Fruit : Taille moyenne. Fruit hémisphérique à énorme calice Arbre : Origine : Autriche

—–

Holländische

Holländische Großfrüchtige – Monstrueuse de Hollande – Holländsche Reuzenmispel – Hollandi óriás – Holandska krupna – Große Gartenmispel – Große Ancienne – Faustmispel – Holandska krupna – Nizozemska krupna Fruit : Gros à très gros, de forme plate, bruns à vert-bronze. Maturité : octobre Arbre : Très vigoureux. Fertile. Origine : Pays-Bas

—–

Iranian medlar

Fruit : Plus petit que la moyenne. Forme conique, marron-roux. Assez précoce. Pulpe : marron. Très aromatique. Arbre : Compact au port buissonnant. Origine : Iran Pousse spontanément à l’état sauvage dans les Montagnes d’Alborz (nord de l’Iran).

—–

Krim

De Crimée ? Fruit : Gros à très gros. Saveur acidulée. Maturité : fin septembre. Arbre : Variété assez vigoureuse. Fertile. Origine : Ukraine (Yalta) Variété cultivée pour la première fois en 1870.

—–

Large Russian

Fruit : Une des variétés à plus gros fruits. Bonne saveur. Arbre : Petit arbre à feuillage fin. Tendance à avoir un port pleureur. Origine : Russie Ce cultivar a reçu le Royal Horticultural Society Award of Merit.

—–

Late Russian Medlar

Fruit : Arbre : Origine : Russie

—–

Macrocarpa

M. Gigantea Kirchn. – Maxima – À gros fruits – Major – Mišpule velkoplodá – Nespolo Gigante ? Fruit : Arbre : Inerme; feuilles plus grandes; plus gros que dans le type. Origine : Type existant à l’état naturel (stabilisé), fidèle de semis : Illustration

—–

Marron

Fruit : Arbre : Origine :

—–

Monstrous

Fruit : Arbre : Origine :

—–

Monstrueuse d’Evreinoff

Culta Evreinoviana – D’octobre Fruit : Gros à très gros (70-80 mm de diamètre), de couleur de jaune – gris clair. La chair est brune à rosée. Variété tardive. Arbre : Port faible et abondamment ramifié. Considéré comme peu fertile. Origine : France Variété obtenue par Evreinoff en 1941 à Mirabel, près de Montauban.

—–

National Cathedral

Fruit : Gros fruit. Arbre : Origine : USA (Washington) Scion collecté par Joseph Postman en Juin 2002, dans les jardins de Bishop au pied de la Cathédrale Nationale de Washington (avenue Wisconsin x Massachusetts).

—–

Nèfle Grise

Fruit : Calibre moyen. Arbre : Origine : France (Sud-Ouest)

—–

Nèfle Précoce

Nespolo Precoce ? Fruit : Arbre : Origine : France (Landes)

—–

Nèfle Tardive

Fruit : Petit calibre. Maturité novembre. Arbre : Vigoureux et érigé. Origine : France (Landes)

—–

Nespola di Castelraniero

Fruit : Arbre : Origine : Italie

—–

Nespolo Biancheria

Fruit : Arbre : Origine : Italie

—–

Nespolo di Soriano

Fruit : Arbre : Origine : Italie

—–

Nespolo Goccia

Fruit : Forme d’une goutte. Arbre : Origine : Italie Synonyme de ‘Nèfle à fruit al(l)ongé’ (Dictionnaire des sciences naturelles – Levrault (1825) p. 341) ?

—–

Nottingham

Frühe Englische – – Grossfrüchtige von Nottingham Fruit : Petit (2-3 cm de diamètre). Sphérique. Couleur jaunâtre. Pulpe : brun foncé. Saveur très aromatique. Arbre : De faible vigueur. Très fertile. Origine : Angleterre Variété mentionnée dès 1803 par W. Forsyth. Variété fidèle de semis. -Selon J. Baird et J. Theiret (The Medlar from Antiquity to Obscurity, 1989. Econ Bot 43 : p. 328 à 372), serait une des trois variétés de néfliers les plus citées dans la littérature d’Europe de l’Ouest : « le plus fructifère et le meilleur au goût ». Fruits excédant « rarement 3.8 cm de diamètre » (1″1/2) ». « Quand un seul arbre est nécessaire, ce devrait être celui-là ».

—–

Overtuin

Fruit : Arbre : Origine : Pays-Bas

—–

Plovdivska

Fruit : Arbre : Origine : Bulgarie ?

—–

Puciu Big

Fruit : Arbre : Origine : Italie (Piémont) Classée « type sauvage ».

—–

Puciulot

Fruit : Gros à très gros. Arbre : Origine : Italie (Piémont)

—–

Puciu Mol

Fruit : Gros Arbre : Origine : Italie (Piémont)

—–

Puciu Super Mol

Supermol Fruit : Gros Arbre : Origine : Italie (Piémont) Très couramment cultivé en Italie, où cette variété est souvent préférée à d’autres.

—–

Puch-Weingarten

Fruit : Petits fruits aromatiques. Arbre : Origine : Autriche

—–

Reus van Uitbergen

Fruit : Gros à très gros. Épiderme marron-jaunâtre. Goût aromatique, agréablement acidulé. Pulpe jaune-brun. Arbre : Moyennement vigoureux. Grandes fleurs. Origine : Belgique (Uitbergen) Variété protégée

—–

Rossatz

Fruit : Arbre : Origine : Autriche

—–

Royal

Königliche – Königsmispel – De ménage – Kraljevska Fruit : De taille moyenne (jusqu’à 45 mm de diamètre). Forme allongée. De couleur gris-brun. Goût agréable, légèrement acide. Arbre : Vigueur moyenne. Fertile. Origine : Angleterre Très ancienne variété.

—–

Sans pépins et à gros fruits

‘Apyrena à gros fruits’ Fruit : Gros (5 cm de diamètre). Arbre : Origine :

—–

Schönbrunner Riesenmispel

Fruit : Arbre : Origine : Autriche

—–

Silberberger Mammut

Fruit : Arbre : Origine :

—–

St. Michael Kirche

Fruit : Arbre : Origine : Autriche

—–

Sultan

Fruit : Gros fruit Arbre : Origine :

—–

Szentesi rózsa

Ungarische Fruit : Fruits de taille moyenne, légèrement rectangulaires, jaune-bronze. Bonne saveur. Maturité en septembre-octobre. Arbre : Peu vigoureux. Fertile. Origine : Hongrie

—–

Westerveld

Fruit : Fruit de taille moyenne, marron. Bon goût. Arbre : Très fertile Origine : Pays-Bas

—–

On mentionnera aussi le ‘Néflier de Correa’. Il avait été illustré par Poiteau en 1847. Ce néflier était caractéristique parce qu’il donnait des fruits issus d’un phénomène de syncarpie (monstruosité consistant à la soudure anomale de deux fruits. Fusion de plusieurs carpelles de l’ovaire). Etait-ce une variété à part entière ? Une chimère de greffe ? Illustration La liste précédente, quoique assez longue, est incomplète. Il existe notamment des variétés cultivées en Asie Mineure qui n’ont pas pû être référencées. Si vous connaissez d’autres variétés ou des précisions sur celles citées (avec quelques références si possible pour les certifier), n’hésitez pas à contacter le gestionnaire du site. Avec l’aimable participation d’Alex et de Mitschurin.

Auteur : klakos
13 avril 2009 · dans la categorie Variétés fruitières